Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 08:00
Voilà. Noël est tout proche. Cohue dans les magasins. Enervement aux caisses de supermarchés. Queues interminables. Excitation des enfants, listes au Père Noël. Que font-ils dans ces chariots remplis de jeux et de jouets ?                                                                                  
                         Noël me semble un peu triste aujourd'hui. Il a perdu de sa magie.


Lorsque j'étais enfant, tout commençait par le sapin à décorer et, par l'installation de la crèche. J'ai grandi dans une famille de mécréants, pourtant en décembre, le petit Jésus entrait à la maison, comme chez tous les Provençaux. Il est vrai que nous n'attendions pas le 24 à minuit, heure de sa naissance... Nous l'installions, entre l'âne et le boeuf, couvé du regard par Marie et Joseph, en même temps que les autres santons. Toujours un dimanche. Il fallait que nous ayions le temps d'aller d'abord chercher la mousse dans la colline. Joyeuse promenade familiale.

Alors l'effervescence de l'attente commençait.


  Nous écoutions un disque de la Pastorale des santons de Provence. On y apprenait que Jésus était né à Bethléem, tout près de chez nous. Tout le monde sait bien que cet endroit se trouve dans le Sud de la France ! 

Et maman nous chantait cette chanson. Elle chantait faux mais nous trouvions cela magnifique. J'ai fait de même avec mes enfants et ma fille aînée qui m'a faite grand-mère, perpétue la tradition. Alors pour la poésie du jeudi, j'ai choisi de partager le texte avec vous.

 
Les petits santons 

Dans une boîte en carton,
Sommeillent les petits santons.
Le berger, le rémouleur
Et l'enfant Jésus Rédempteur.
Le Ravi qui le vit est toujours ravi.
Les moutons, en coton

 

Sont serrés au fond
Un soir, alors,                                                      
Paraît l'étoile d'or
Et tous les petits santons
Quittent la boîte de carton.
Naïvement, dévotement,
Ils vont à Dieu porter leurs voeux
Et leur chant, est touchant
Noël, joyeux Noël,
Noël joyeux de la Provence.

 

Le berger comme autrefois
Montre le chemin aux trois rois.
Et ces rois ont pour suivants,

 

Des chameaux chargés de présents.        
Leurs manteaux sont très beaux
Dorés au pinceau.
Et ils ont le menton
Noirci au charbon.
De bon matin,
J'ai vu passer leur train
Ils traînaient leurs pauvres pieds

 

Sur les gros rochers de papier.
Naïvement, dévotement,
Ils vont à Dieu porter leurs voeux
Et leur chant, est touchant
Noël, joyeux Noël,
Noël joyeux de la Provence.
Dans l'étable de bois blanc,
Il est là le divin enfant.
Entre le boeuf au poil roux
Et le petit âne à l'oeil doux.

 

Et l'enfant vagissant
Murmure en dormant.
"Les jaloux, sont des fous,
Humains aimez-vous."
Mais au matin,

 

Joyeux Noël prend fin
Et tous les petits santons
Regagnent la boîte en carton.
Naïvement, dévotement,
Ils dormiront dans du coton,
En rêvant, de doux chants.
Noël, joyeux Noël,
Noël joyeux de la Provence

 

Chaque année, j'ajoute un santon à ma crèche. C'est un bonheur que de le choisir puis de l'ajouter sur la mousse à ceux des années précédentes.

Certains de mes santons sont ceux de mon enfance.

 

 

. 

 index-pastorale.jpgJe n'ai pas résisté au plaisir de l'écouter à nouveau !

 

 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> elle doit être bien grande et belle ta crèche<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Hélas, non, j'ai un appartement taille maison de poupée alors je suis obligée de la restreindre, elle est très belle tout de même! Bonne soirée !<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Le Noël de mon enfance a le goût de l'iode et des embruns. Puis j'ai sillonné la Provence, ses villages perchés, la garrigue et l'odeur du thym sauvage, ces tout petits personnages exposés ici et<br /> là. Merci pour ce beau parfum de votre région. Anne<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci pour votre visite sur mon blog. Je ne connais que l'Atlantique du Pays Basque, pays de mon père, mais je n'y ai passé aucun Noël. C'est une région que j'aime beaucoup aussi. Une longue<br /> visite de la Bretagne est en projet... Bonne soirée. Mireille<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Bonjour Mémette<br /> Merci pour ce joli partage<br /> J'ai aussi pris plaisir à l'écouter !<br /> J'espère que tu nous mettras une photo de tous tes santons, tu dois avoir une jolie collection !<br /> Belle journée, bises, Lyly<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonjour Lyly, heureuse que tu aies pris du plaisir à ce billet. J'ai oublié mon appareil photos chez ma fille donc pas de photos ces jours-ci, mais j'y penserai. Bonne soirée et bises, Mireille<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Noël a changé pour moi pour de toutes autres raisons mais j'aime l'esprit de Noël je suis triste qu'il ne puisse plus vraiment m'habiter, les santons de Provence sont un art qui doit perdurer, dès<br /> que j'en vois un j'imagine celui qui l'a façonné....Bonne soirée<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Noël a changé pour moi aussi après la disparition de certains membres de la famille et mon récent divorce. J'entretiens tout de même "la magie" de cette période pour la transmettre. Et puis,<br /> aussi, je crois que j'en ai besoin. Il y a de l'enfant dans la grand-mère conteuse...<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Bonsoir Mémette, je suis d'accord avec toi, chez nous il n'y avait pas de sapin rutilant juste la crèche symbole de la Noël... De nos jours plus de sapins rutilants que de crèches... Le commerce<br /> prend le pas sur le religieux !Joli chant... Bonne soirée à toi, merci pour ta visite. JB<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Tu sais, ce n'était pas le religieux qui nous importait car j'étais dans une famille tout à fait païenne mais juste une continuation des traditions. Faire de ce jour, de cette fête de famille, un<br /> moment de paix, de partage et d'amour. Je suis très heureuse que ma fille ainée perpétue cela avec ses enfants.  <br />                                                                                <br /> Par contre, les Provençaux étaient des croyants assez fervents et c'est pour cela qu'il y a des crèches vivantes dans toutes les églises de Provence pour la messe de minuit. Bonne soirée à toi<br /> également.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de le-panier-a-histoires-de-memette.over-blog.com
  • : Journal d'une conteuse amateur: - récits de mes expériences de conteuse. - contes de mon panier:
  • Contact

Recherche

Archives