Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 03:47

 

Je me sens un peu bête avec cette poésie du jeudi. Je n'arrive jamais à savoir s'il y a un thème ou pas. Cette fois comme les deux semaines précédentes, je me contenterai d'une poésie à thème libre...

Quelqu'un éclairera peut-être ma lanterne pour les prochaines semaines ?

 

J'ai écrit ce texte il y a bien longtemps. Je crois que je peux l'appeler "poème en prose". C'était un poème de chagrin, c'était aussi un poème d'amour. Je ne l'ai ni envoyé ni fait lire.

J'étais jeune et avais peur que l'homme à qui je le destinais ne le trouve ridicule. Je ne l'ai pas plus fait lire à qui que ce soit ni publié sur mon blog.

 

C'est donc un texte ancien mais une exclusivité. Bonne lecture à vous tous ! Et en prime, la chanson que nous chantions à l'époque, tant qu'à faire dans la nostalgie, hein !

 

 

 

Inquiétude

 

 

Un jour, tu es venu. Tu semblais aussi ardent que moi, aussi enthousiaste devant la vie. Tu semblais la prendre à pleines mains, mordre dedans à pleines dents. Tu étais beau, intelligent, romantique. Tu connaissais des choses que j'ignorais. Tu es venu... Que dire de plus ? Je t'ai aimé et tu m'as aimée. Tu étais liberté et indépendance. Tu étais amour et tendresse. Tu m'effleurais du bout des doigts, me souriais du bleu des yeux. Tes yeux qui pétillaient puis se perdaient au loin, plus loin... Je reposais ma folie au bord de la tienne et nous promenions sereins notre amour en pleine ville. Je garde de toi, le sourire moqueur, tes vingt ans, tes étreintes qui me cassaient les côtes, tes idioties qui me faisaient rire aux larmes. Tes chagrins racontés les soirs de cafard, et partagés.

Mon nostalgique, je garde les yeux rivés dans tes yeux. Leur bleu a viré au gris, comme avant les orages. Sauras-tu, saura-t-on, secouer les étoiles pour faire le ménage ?

 

 

 

 Pour la petite histoire, nous n'avons pas su secouer les étoiles, mais c'est tout de même un bien  joli souvenir !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> Avec "Inquiétude" je constate que nous avons des points communs. Le bonheur d'entendre et ré-entendre Jean Ferrat, et les impressionnistes que j'affectionne tant.<br /> Ton poème est émouvant mais le lecteur ne sait pas si cela a été suivi d'années de bonheur.... Libre cours à l'imagination du lecteur ! Mon entrée s'est faite chez les Croqueurs de Mots en Décembre<br /> 2009 avec mon Maître Brunô. Nous sommes maintenant avec Pascaline qui tient la barre avec détermination, grande culture,art d'écrire, art de Tricotinner sans oublier l'humour, bref une Capitaine au<br /> top ! Bienvenue parmi nous et à très bientôt.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Beaucoup de plaisir d'être entrée dans cette communauté: des textes souvent de qualité différents les uns des autres, une convivialité très agréable, de l'humour ... vraiment ce que je cherchais.<br /> J'ai toujours beaucoup de plaisir à découvrir les textes des autres et je visite chaque jour quelques-uns des blogs. C'est un régal. A très bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> C'est frais et plein d'amour ; j'aime beaucoup ; et cette chanson je l'ai écoutée de millier de fois quand j'étais amoureuse de celui qui est devenu mon mari. Je l'écoute toujours avec nostalgie<br /> car il n'est plus là.<br /> Amitiés<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci de ce gentil commentaire. Cette chanson est vraiment symbolique du sentiment de "naissance" que donne l'amour. Je suis désolée d'avoir réveillée la nostalgie... Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> même en secouant fort, parfois les étoiles restent bien accrochées...ne t'en fais pas pour le thème du Jeudi, l'important c est que tu te fasses plaisir en le postant...a plus Moog<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Il reste cependant une belle image de la voûte céleste... Merci pour ton passage sur mon blog. A bientôt !<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> coucou Mireille, ton poème est beau comme un amour à vingt ans, je crois qu'il te reste des étoiles dans les yeux et aussi dans le coeur !! tu nous les a offertes avec ce texte, merci pour ton<br /> partage de mots souvenirs.<br /> <br /> pour les thèmes, Noune avait suggéré "sulfureux" en m^me temps que le défi, mais on fait vraiment comme on le sent, y a pas de problème !! bonne soirée dans ton panier chaud d'histoires belles a<br /> nous conter :0))<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Pour l'instant, plus trop de contes à ajouter à mon panier, je me concentre davantage sur mes "petits écrits à moi" avec la participation à plusieurs concours d'écriture et mon modeste apport aux<br /> Croqueurs de mots. Mais j'y reviendrai très vite, j'ai trouvé deux musiciens pour m'accompagner... Bonne nuit !<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Bonjour Mémette. Ici, c'est plus de la prose que de la poésie, mais peu importe ! Merci pour l'exclusivité de ton texte, juste, vrai et très personnel, qui mérite bien d'être accompagné par la<br /> belle chanson de Jean Ferrat.<br /> Pour les jeudis en poésie, il faut consulter le blog Croqueurs de mots, il y a un thème par quinzaine, mais on n'est pas tenu de s'y contraindre, on peut prendre le thème qui nous plaît, soit un<br /> poème écrit par soi-même, soit un poème qu'on choisit et qu'on veut partager avec les lecteurs. Amicalement.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonjour Lenaïg, merci pour les renseignements mais sur le blog, je trouve le thème du défi mais à la rubrique "poésie du jeudi", il est écrit "page en construction"... et c'est tout. Alors, je<br /> suis toujours aussi perdue! La chanson de Jean Ferrat est un poème d'Aragon. Je l'aime beaucoup. Bonne journée!<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de le-panier-a-histoires-de-memette.over-blog.com
  • : Journal d'une conteuse amateur: - récits de mes expériences de conteuse. - contes de mon panier:
  • Contact

Recherche

Archives